Quand un convoyeur nous livre les secrets d’un métier devenu une passion

Du haut de ses 64 ans Pierre E, convoyeur depuis plus de 3 ans chez Expedicar, ne cache pas son plaisir d’évoluer avec une jeune startup. Cet ancien fonctionnaire converti en convoyeur professionnel, nous livre ici les secrets d’un métier, devenu une passion.

Comment avez-vous découvert Expedicar ?

Après mon départ à la retraite je me suis retrouvé du jour au lendemain sans rien faire, j’étais perdu, j’ai dû chercher une occupation parce que je ne peux pas rester sans rien faire, surtout pour quelqu’un comme moi qui était amené à gérer des équipes, un budget, des événements… et donc j’ai effectué quelques recherches sur internet, et j’ai trouvé Expedicar. J’ai décidé de me lancer, et c’est vrai qu’aujourd’hui je ne le regrette pas, et la preuve c’est qu’en trois ans j’ai effectué 1000 trajets à peu près.

Parlez-nous du métier de convoyeur, en quoi consiste-il ? qu’est-ce que cela vous procure ?  

Dans un premier temps, le métier de convoyeur consiste à satisfaire un client, par exemple dans le cas de l’acquisition d’un nouveau véhicule, il a la possibilité de se faire livrer le véhicule directement chez lui. Le fait de devenir convoyeur professionnel m’a permis de rendre service, de me rendre utile, et en quelque sorte, à moi même qui suis retraité de retrouver un lien avec mon ancien métier de gestionnaire, où le côté humain, l’écoute et l’adaptabilité étaient les maîtres mots.

Quelles sont à votre avis les qualités nécessaires pour être un bon convoyeur ?

Être professionnel et avoir un bon relationnel avec les clients, avec le prestataire qui nous fait confiance, afin de livrer les voitures dans de bonnes conditions. Il faut également de la patience parce qu’il y a un certain nombre d’étapes à respecter :

       Avant le trajet : préparer le véhicule c’est-à-dire effectuer l’état des lieux du véhicule avant de prendre la route.

       Pendant le trajet : être vigilant, sérieux et respecter le code de la route.

       Au moment de la livraison :  Être souriant, respectueux et avoir une bonne élocution.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier de convoyeur ?

A titre personnel, ce métier me permet de joindre l’utile à l’agréable de prendre du plaisir à conduire tout en me promenant, de m’évader dans les quatre coins de la France. De plus, cela me permet également d’être au service des autres et d’avoir un complément de revenu en plus de ma pension de retraite.

L’inconvénient majeur est certainement le temps qu’on passe sur certaines missions, sans oublier qu’une fois le véhicule livré, on est contraint à prendre plusieurs types de transport pour rentrer chez nous, et quelquefois même sous la pluie ou la neige.

Comment se passe une mission de convoyage ?

Avant d’effectuer la mission, et après avoir reçu l’acceptation de cette dernière, il faut bien se préparer en amont, savoir où est ce qu’on doit récupérer le véhicule, planifier la durée et l’itinéraire du trajet pour savoir à quelle heure le véhicule sera livré au client. Et dans l’autre sens, préparer le retour à mon domicile, acheter mes billets de trains…

Le jour J, il faut se rendre au parc automobile, récupérer le véhicule et établir l’état des lieux grâce à l’application mobile, par la suite choisir l’itinéraire à l’aide du GPS, et informer le client sur l’heure d’arrivée estimée.

Une fois qu’on est arrivé chez le client, il faut faire la présentation du véhicule, du prestataire également, et encore une fois un état des lieux d’arrivée.

Quel est votre meilleur ou pire souvenir en tant que convoyeur ?

Il y a eu tellement de bons souvenirs que je ne sais plus par où commencer (sourire), il y a quelques semaines, en livrant un véhicule neuf à une cliente qui habite dans la région parisienne, j’ai été agréablement surpris par l’accueil chaleureux qui m’a été réservé par toute la famille, qui ont apprécié ma présentation du véhicule et de ses fonctionnalités et m’ont invité à manger avec eux. C’est un merveilleux souvenir parmi tant d’autres qui nous permettent de se rendre compte qu’en faisant ce métier on participe à la joie des clients et cela n’a pas de prix.

C’est assez rare qu’une mission se passe mal ou qu’un client soit désagréable au moment de la livraison du véhicule, donc je n’ai pas vraiment de mauvais souvenir, mais je vais vous raconter une anecdote atypique. Un jour en livrant un véhicule neuf chez un client en province, et après avoir respecté le processus et donc fait les présentations nécessaires, et au lieu de rester une demi-heure, voire une heure, je me suis retrouvé coincé pendant plusieurs heures, puisque ce dernier voulait que je reste le temps qu’il inspecte tout le véhicule, il a même dégonflé exprès les pneus pour voir si le voyant s’allumait, cela m’a un peu agacé, mais je suis resté professionnel jusqu’au bout.

En trois mots, quels conseils donneriez-vous pour réussir dans ce métier ?

Être à l’écoute, professionnel et passionné.

Vous êtes vous-même auto entrepreneur, est-ce un statut facile à décrocher ?

Tout à fait, il faut simplement effectuer quelques démarches administratives : faire la déclaration d’activité, s’inscrire au registre de commerce, au régime général de la sécurité sociale… etc. De plus ce statut présente plusieurs avantages sur le plan fiscal : des obligations fiscales relativement faibles, exemption de la TVA, comptabilité facile.

Il y a d’autres avantages également à être auto entrepreneur : dans mon cas, c’est le fait de pouvoir cumuler cette activité à ma pension de retraite, et aussi d’être indépendant et libre d’action, on nous attribue une mission, ensuite c’est à nous de nous organiser à notre manière. L’autre avantage c’est qu’avec ce statut, je suis mon propre patron, je peux même changer carrément d’activité si je le souhaite.

Quel est l’avantage de collaborer avec Expedicar ?

Je pense que c’est le côté humain de l’entreprise qui me plait le plus. C’est certainement l’une des principales raisons qui me poussent à continuer l’aventure, les équipes sont très accessibles, ils sont toujours à l’écoute et toujours là pour nous proposer les meilleures solutions.

Avez-vous des suggestions à faire quant à nos services ?

J’en ai deux, la première suggestion concerne l’application mobile, j’aimerais bien qu’il y ait plus de fonctionnalités, un espace chat par exemple avec tous les convoyeurs, afin qu’on puisse faire connaissance et échanger sur nos différentes expériences. Ensuite c’est un souhait personnel, j’espère qu’il y aura beaucoup plus d’offres de convoyage dans la région de l’ile de France

Mot de la fin :

J’espère pouvoir continuer le plus longtemps possible avec Expedicar, et surtout prendre plaisir dans l’exercice de ce métier et de pouvoir me rendre utile, satisfaire les clients et les prestataires.  

Propos recueillis par Lambaraa Anas.

Faites comme Pierre E, rejoignez la team Expedicar en tant que convoyeur professionnel en vous inscrivant sur : https://docs.google.com/…/1FAIpQLSfljT0KVk8BlRvKsA…/viewform

 

Le transport de véhicules par camion : un métier de spécialiste en pleine mutation !

Longtemps associé au transport de marchandises au sens large du terme, le transport de véhicules par voie routière a fini par devenir une spécialité à part entière. L’utilisation de camions pouvant transporter plusieurs véhicules a fait surgir une activité grandissante aux innombrables avantages, dessinant au fil des années les contours d’un secteur quasi indépendant, dont le chiffre d’affaires se compte par milliards d’euros.

Après plusieurs années de stagnation, l’activité du transport de véhicules par camion a le vent en poupe. Petit à petit, les changements de mode de consommation des véhicules ont entraîné  une mutation et une transition sans précédent dans le secteur.

Les acteurs du monde automobile, en quête permanente de performance et d’efficacité, ont pris conscience de l’importance du digital, capable d’apporter des réponses aux soucis majeurs tels que : la sécurité, la traçabilité, la qualité, la réduction des coûts et des délais.

Réduction des échanges par téléphone ou fax

Les procédés classiques de communication, tels les échanges par téléphone ou fax qui ralentissaient l’activité, sont de moins en moins utilisés par les transporteurs. Les documents sont quant à eux, de plus en plus digitalisés, afin de faciliter et fluidifier les échanges en interne comme en externe, bref un gain en efficacité qui se répercute sur l’ensemble de l’activité. Nous verrons ultérieurement l’impact de ce changement sur les relations entreprises /clients.

Un secteur à l’heure des innovations technologiques

A l’image de celle des voitures, la technologie des camions s’est développée de manière considérable, elle permet aujourd’hui d’avoir des informations instantanées et précises sur l’état du véhicule, sur les comportements à adopter par les chauffeurs afin d’optimiser le temps de livraison, la consommation de carburant tout en préservant la longévité du véhicule, qui doit supporter le poids de plusieurs voitures. La géolocalisation permet un suivi en temps réel de l’état d’acheminement du convoi ou du véhicule par les entreprises et les clients.

Aubaine pour le secteur, cette révolution digitale a favorisé la naissance de plusieurs nouvelles entreprises, souvent des « startups » ou des PME ayant su s’adapter aux nouvelles exigences du marché et proposer des solutions créatives à même de satisfaire une demande accrue et parfois compliquée, à l’instar de la jeune entreprise « Mapotempo » pour ne citer que celle-ci , qui en quelques années seulement, a réussi à proposer des solutions innovantes en termes de planification et d’optimisation de tournées.

Petits transporteurs de véhicules par camion : une montée en puissance

L’évolution de la demande va certainement de pair avec celle des petits transporteurs. Ces derniers proposent en effet des solutions sur mesures et adaptées aux besoins des clients, souvent particuliers ou concessionnaires de petite taille. Le transport de véhicule par camion qui autrefois répondait aux besoins des concessionnaires et des groupes automobiles, souhaitant transporter plusieurs véhicules à la fois, s’est ouvert ces dernières années à de nouvelles activités, comme le transport des véhicules à l’unité, notamment pour les particuliers.

Ce bouleversement des schémas logistiques vient accompagner le changement des tendances de consommation automobile. En effet, avec l’évolution des ventes de véhicules d’occasion sur internet, des sites comme « Monspécialisteauto.com » proposent des services d’inspection de véhicules d’occasion à domicile par des spécialistes sélectionnés et formés sous 48h. Quant à la livraison de votre véhicule à domicile, Expedicar vous propose de le rapatrier par camion, l’assurance tous risques inclus ainsi que la garantie 0 km.

Ces transporteurs, capables de beaucoup de flexibilité et de réactivité sont une aubaine pour répondre à la demande grandissante des particuliers souhaitant se faire livrer leur véhicule à domicile.

Ils présentent un certain nombre d’avantages :

La réactivité

En second lieu, au niveau des plannings, ces acteurs disposent de plusieurs créneaux de libres ou bien moins chargés que les plus grands transporteurs, donc vous n’aurez plus besoin d’attendre des jours voir des semaines pour acheminer vos véhicules.

La flexibilité

A cela il faudrait ajouter la flexibilité : les petits transporteurs cherchent à s’adapter au maximum aux besoins de leurs clients, en leur offrant la possibilité de choisir l’horaire et l’endroit de collecte et de dépôt du ou des véhicules.

Mais qu’en est-il de la facilité d’accès à l’information ? Un grand nombre d’acteurs du transport automobile ne possèdent pas de système de prise de commande informatisée, d’outil de tarification en ligne et de système de traçabilité. C’est pourquoi certaines entreprises, comme Expedicar, ont apporté une réponse à cette question. De nouvelles plateformes logistiques ont vu le jour afin de faciliter le passage de commande auprès des transporteurs et apporter plus de flexibilité, de réactivité, tout en simplifiant le suivi grâce à un service client facilement joignable par téléphone.

Le transport de véhicules par camion, même si en pleine mutation, est encore un privilège réservé aux gros acteurs du secteur. Cependant, en facilitant la prise de commande, le suivi du transport et la facturation, la digitalisation du secteur va permettre aux acteurs de taille plus modérée (transporteurs ou donneurs d’ordre) d’accéder aux bénéfices de ce mode de transport.