Apprendre à piloter avec les stages moto et les journées de formation

En moto, il est toujours possible de s’améliorer. Que vous soyez un jeune conducteur ou que vous ayez plusieurs milliers de kilomètres au compteur, le risque zéro n’existe jamais. C’est pourquoi il est parfois bon de se familiariser avec les dangers de la route. Même Valentino Rossi ne refusait pas un petit entrainement pour conduire de façon plus sécurisée et ainsi réduire les
risques de chute. Ainsi, l’art de piloter est toujours perfectible et un stage moto est une bonne solution.

En France, il existe plusieurs formations pour devenir meilleur au volant de sa bécane. On ne parle pas de performances sportives ou de records de vitesse mais de formations orientées vers une pratique plus sûre de la conduite sur route ouverte. Ces entraînements se font à travers d’exercices, notamment de maîtrise de l’équilibre et du freinage.

Dans cet article on vous propose deux types de formation : les journées de sécurité moto d’une part et les stages payants d’autres part.

Un stage moto pour apprendre à piloter
Comment arriver à un tel résultat ?

Les journées de sécurité moto, organisées par la gendarmerie

Les journées de sécurité moto sont généralement peu chères (généralement moins de 100 euros). Formateurs, sites sécurisés, encadrements, assurances et nourritures, etc. Ce sont les services publics qui se chargeront de financer la majeure partie de ces journées. Il en va en effet de la sécurité publique. Ces journées servent à faire baisser le nombre d’accidents en deux roues sur les routes françaises. Ces journées sont mises en place dans le cadre des Plans départementaux d’action de sécurité routière (PDASR).

Lors de ces journées, plusieurs ateliers pratiques vous donneront les bases pour bien maîtriser votre moto, pour vous perfectionner et pour acquérir de la confiance lorsque vous êtes sur les routes.

Souvent, la participation aux ateliers pratiques se fait avec votre moto, qui doit être en bonne condition. Comme mentionné plus haut, l’organisation de la manifestation est couverte par une police d’assurance.

Quant au déroulement de la formation, il varie beaucoup selon les départements.

Un stage moto payant pour apprendre à piloter

Ces stages s’étendent généralement sur 2 journées et coûtent plus cher dans la mesure où ils ne sont pas financés par le service public ou par une association. Généralement autour de 350 euros, le prix peut augmenter si vous avez besoin d’acheter une carte de membre ou une cotisation en plus.

Vous aurez probablement plus d’encadrements par “stagiaire” (il existe par ailleurs des cours en groupe et des cours particuliers, si vous avez des besoins spécifiques) et des conditions un peu plus rigoureuses d’entraînement.

Vous aurez également des entraînements en plusieurs parties : apprentissage de la théorie via des supports vidéos et mises en pratique sur support fermés.

Les formateurs vous donnent la possibilité de communiquer avec eux et vous aident à cibler vos besoins les plus précis. Il existe notamment des démonstrations des dangers que peuvent représenter une moto peu stable, des pneus lisses ou une route glissante. Ces journées visent à vous familiariser avec ce genre d’obstacles et à vous apprendre à les contourner…  afin de garantir une conduite plus sécurisée.

 

Apprendre à piloter pendant un stage moto
A vous de jouer !

Ma première moto

Vous l’avez fait, vous avez décidé de vous acheter votre première moto. Félicitations, vous êtes arrivé dans la cour des grands. On va vous aider à préparer votre premier mois de conduite. Il y aura un peu d’effroi, quelques erreurs et vous aurez  probablement droit à une chute. Cependant, un motard débutant bien préparé pourra éviter ces erreurs avec sa première moto.

Vérifiez l’état de votre première moto

Il y a des chances pour que votre première moto soit une moto d’occasion. C’est parce que les motos d’occasion sont beaucoup moins cher que les motos neuves et sont donc parfaites pour un premier essai. Cependant, l’une des premières choses à faire sera de vérifier l’état mécanique de votre véhicule. C’est encore mieux si vous pouvez avoir un ami qui est un cavalier chevronné pour le faire avec vous.

Par exemple, il faut régulièrement vérifier si les pneus de votre première moto sont correctement gonflés. Puisque vous êtes maintenant sur deux roues au lieu de quatre, il est important qu’elles soient gonflées avec la bonne pression d’air. Vous pouvez trouver la pression pour gonfler les pneus soit dans votre manuel du propriétaire, en regardant le modèle de votre moto ligne, ou en regardant sur le côté du pneu pour les pressions appropriées. Un bon gonflage est essentiel à la conduite, car il vous permet de manœuvrer la moto correctement, sinon cela risque d’être dangereux dans les virages.

Aussi, assurez-vous que la moto contient suffisamment d’huile et, idéalement, changez l’huile dès la première utilisation. Vous ne savez pas quand l’huile a été changé pour la dernière fois, sauf si vous avez des documents du propriétaire précédent.

Également, assurez-vous que toutes les lumières fonctionnent. Clignotants, phares et feux de freinage! Il est important de vérifier que les câbles des leviers d’accélérateur et de frein fonctionnent correctement. Vous ne voulez pas que l’un ou l’autre soit bloqué. Cela pourrait entraîner un freinage que vous n’auriez pas souhaité, ou un coup de vitesse inattendu ! Autant vous dire que c’est très dangereux.

Si vous n’avez pas beaucoup d’expérience de conduite, on recommande toujours d’avoir un pilote chevronné qui conduise votre première moto chez vous après l’avoir acheté. Si ce n’est possible et que vous avez un pick-up, vous pouvez toujours y charger la moto.

La conduite et la tenue

Il y a plusieurs façons d’apprendre à conduire votre première moto. Vous pouvez demander à un ami de vous enseigner… Mais mieux vous aurez de toute façon à passer votre permis auprès d’un organisme de sécurité. Nous vous conseillons de ne pas négliger cette étape et de ne pas trop vous reposer sur vos amis ou membres de la famille.

Également, inutile de préciser qu’il est essentiel de porter le bon équipement de moto lorsque vous êtes sur votre véhicule. La protection est primordiale lorsque vous devez choisir des vêtements. Il faut porter un casque intégral, une veste de moto, des gants de motards et des bottes robustes qui couvrent les chevilles. C’est le strict minimum pour vous garder en sécurité!

Il y a également des sur-pantalons que vous pouvez facilement glisser sur vos vêtements normaux ainsi que des jeans cousus avec du kevlar sur les zones d’impact. Vous pouvez acheter une veste, des gants et un casque pour un total d’environ 300 euros.

On vous recommande de porter des bottes spécifiques à la moto qui n’ont pas de lacets. Si vous avez des lacets sur vos bottes, assurez-vous qu’ils soient bien rentrées afin qu’ils ne s’accrochent pas à une cheville et ne vous empêchent pas de poser votre pied par terre.

En route !

Lorsque vous commencez à rouler, il est probablement préférable de commencer à s’entraîner sur une aire de parking ou dans les rues de votre quartier. La plupart des rues de la ville sont à relativement faible vitesse et sont un bon endroit pour pratiquer les compétences que vous avez apprises au cours de votre formation. Au fur et à mesure que vos compétences et votre confiance grandiront, vous pourrez commencer à élargir votre territoire et commencer à emprunter des routes inconnues.

Bonne balade !

 

Les meilleures applications pour motards

Que vous cuisiniez, fassiez de l’exercice ou que vous vous détendiez sur le canapé, les applications régissent une grande partie de votre vie numérique. Oui, cela inclut également nos précieuses motos. Se balader en deux roues est certes une façon d’échapper au monde numérique, mais il serait dommage d’ignorer les différentes façons dont la technologie peut améliorer notre expérience de conduite. C’est pourquoi nous avons sélectionné pourvous les meilleures applications pour motards.

Dans cet article, nous avons listé 4 applications pour motards qui selon nous, peuvent être utiles à tous ceux qui appartiennent à la communauté. Que ce soit pour trouver des routes idéales ou pour vous faire encore plus profiter de l’expérience d’une balade en deux roues, les 4 applications que nous proposons ici devraient plaire à tous les motards.

Les utilisateurs d’un appareil fonctionnant sous iOS et Android ont de la chance car presque toutes les applications répertoriées ici fonctionnent sur ces appareils. Mais ce n’est pas forcément le cas de ceux qui utilisent un Windows Phone.

Waze : probablement votre meilleur allié sur la route !

 Bien sûr, le plaisir de conduire une moto est lié aux surprises que peuvent réserver les voyages. Mais soyons un peu pragmatiques ; assez souvent, nous utilisons nos deux roues pour arriver à destination le plus rapidement possible.

Comment trouver le chemin le plus efficace pour rejoindre votre lieu d’arrivée ? Faites appel à Waze, une applications pour motards. Waze n’est pas seulement une application GPS ordinaire, elle calcule le chemin le plus rapide vers votre destination en recueillant des informations sur la vitesse de tous les autres utilisateurs de Waze dans votre région et ceux de votre destination. Avec votre smartphone jumelé à un transmetteur Bluetooth dans votre casque de moto, le robot de Waze vous parlera et vous donnera des instructions virage par virage. L’application est constamment à la recherche de l’itinéraire optimal, de sorte qu’un changement bénéfique est tout à fait possible.

Mais ce n’est pas tout. Vous pouvez également programmer Waze pour rechercher la station-service la plus proche ou la moins chère. Si vous faites du caravaning quelque part, tous les membres du groupe peuvent se connecter et voir leurs progrès, ce qui est particulièrement utile si vous êtes séparé du groupe. Peut-être que la fonction qui plaira le plus aux motocyclistes est celle qui envoie votre itinéraire et l’heure d’arrivée à quelqu’un par voie électronique afin qu’ils puissent suivre vos progrès via Internet. Si vous êtes en retard, d’autres peuvent localiser votre emplacement et voir si vous êtes simplement coincé dans la circulation (sur une moto ?!) ou, pire, dans un accident. Inutile de dire que cette applications pour motards est très pratique lorsque vous êtes sur quatre roues, également.

 

Pirelli Diablo Superbiker : lorsque vous décidez d’enflammer la route !

 Cette applications pour motards est pour les rois de la glisse et les junkies de la piste à la recherche d’une alternative gratuite aux différents équipements qui vous permettent de collecter des données sur votre utilisation de votre bécane lorsque vous êtes un circuit.

Grâce aux GPS et accéléromètres de votre smartphone, l’application Pirelli Diablo Superbiker suit vos tours, votre vitesse, votre angle d’inclinaison et vos temps au tour. Elle trace les différents paramètres sur un graphique pour voir ce que vous faites et où vous le faites. Une applications pour motards qui vous permettra de vous améliorer dans votre recherche de vitesse et qui vous fournira des éléments visuels sur les endroits du circuit où vous avez fait des erreurs. Pas mal pour une application gratuite, non ?

Nousmotards : LA communauté motards

Nousmotards est une application du même type que WeRide dans la mesure où elle rassemble des communautés de motards. Une bonne applications pour motards en soi. Les fonctionnalités intégrées permettent de créer, partager, importer et exporter ses trajets en moto. Mais aussi de créer des événements et les partager avec ses amis, de discuter avec les autres motards que vous aurez ajoutés en “amis”. Un autre futur gros avantage de cette application est qu’elle embarquera prochainement l’algorithme de détection de chutes et de chocs … qui prévient les secours en cas d’accident.

Elle est disponible gratuitement, en version française pour Android et bientôt pour iOS. Nousmotards est plus fonctionnelle et a moins de bugs que WeRides. De plus, toutes les fonctionnalités annoncées par l’éditeur sont vraiment là et fonctionnent assez bien. La communauté est nombreuse et vraiment présente. Les motards réagissent au contenu publié et répondent aux invitations. Cette application donne accès à un réseau utile et chaleureux. On vous la conseille donc.

MotoGP Live Experience : car vous ne voulez rien manquer de l’actualité des motards !

 Si vous êtes un junkie du MotoGP et que vous ne voulez pas manquer un seul moment de l’action, alors cette applications pour motards est faite pour vous. Comme la vie ne nous permet pas toujours de nous asseoir près de notre téléviseur ou de notre ordinateur pour visionner les courses, il faudra utiliser le MotoGP Live Experience.

Ainsi, vous pouvez emporter le MotoGP partout avec vous. Regardez chaque seconde de pratique, de qualification et les trois courses, avec chronométrage en direct et commentaires. En plus, l’application vous donne accès à des interviews exclusives avec les coureurs. Mais aussi les membres de l’équipe et d’autres membres du personnel que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Vous pouvez même regarder des images archivées des courses passées.

À 16,10 €, c’est l’application la plus chère de la liste, mais c’est moins cher que d’acheter un abonnement à la télévision par câble ou tout autre abonnement directement sur le site MotoGP. Donc … c’est probablement une bonne affaire!

Les 5 conseils pour utiliser sa moto par temps froid

Quels sont les bons conseils à connaître pour utiliser sa moto par temps froid ? On vous en dit plus dans la suite de l’article.

Les routes sont verglacées, les arbres sont recouverts d’un manteau blanc et vous ne sentez plus vos doigts. Oui, il neige sur la France.  Les enfants et les skieurs adorent la neige. Pourtant, il semblerait que les motards ne soient pas satisfaits du temps glacial qui l’accompagne. Beaucoup d’entre vous ont probablement placé leur moto (en prévision du temps froid) au garage , avec une couverture et pour une longue période d’hibernation. Mais certains d’entre vous ne peuvent pas se passer de leur véhicule préféré pendant plusieurs semaines et ont donc décidé d’aller faire un petit tour, même s’il fait -5 degrés.

Sortir sa moto malgré le froid
Utiliser sa moto par temps froid

Empilez les couches de sous-vêtements !

Vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour rester en chaud à la fois dans les magasins de motos. Mais également des les magasins de sport, dans les alentours des rayons de skis, de montagnes et d’escalade. Vous devrez choisir des sous-vêtements qui soient à la fois fins et chauds.

En réalité, c’est mieux si vous n’empilez pas les couches et que vous investissez plutôt sur des sous-vêtement efficaces. Il faut que vous gardiez une certaine liberté de mouvements. Il existe des sous vêtements pour toutes les parties du corps : les jambes, les mains, les bras, les pieds, le cou et même le visage (vous pouvez prévoir une fine cagoule).

En moto par temps froid, restez au sec !

Même une neige très fine pourrait finir par mouiller vos vêtements. L’humidité ne pardonne pas. Et avec le vent glacial provoqué par la vitesse de votre moto, cela pourrait être fatal. Essayez tant que possible de rester au sec et faîtes une pause s’il commence à neiger ou à pleuvoir. Sinon, vous ne pourrez plus continuer et vous devrez appeler un dépanneur pour vous escorter.

Également, vous pouvez considérer l’achat d’une couche imperméable ou du moins acheter et utiliser un spray imperméabilisant.

Partez avec le ventre plein !

Notre métabolisme a tendance à ralentir lorsque nous avons froid, c’est pour cela que nous tremblons : pour créer de la chaleur interne. Une bonne nutrition vous aidera à vous réchauffer, votre corps produira de la chaleur pour brûler les calories. Préférez la nourriture riche en nutriments, en antioxydants et avec des éléments qui pourraient donner un coup de boost à votre système immunitaire.
Les soupes, les fruits, le gingembre et la nourriture épicée seront vos meilleurs alliés pour combattre le grand froid. La nourriture chaude vous donne l’impression de vous réchauffer, mais il se pourrait bien qu’un fruit soit tout aussi efficace !

Faites souvent des pauses !

Il est toujours possible de faire une petite promenade rapide lorsque les températures se rapprochent de 0 degré. Cependant, un long voyage en moto par temps froid va geler vos doigts et vos doigts de pieds : ce qui pourrait devenir très dangereux, dans la mesure où vous devez vous en servir pour contrôler votre moto. Faites des pauses et réchauffez vos mains !

Attention à l’illusion du café et de l’alcool !

L’alcool et le café vous donnent l’impression d’avoir chaud et de mieux résister au froid, seulement ils peuvent être dangereux en cas de grand froid. Ils accélèrent les flux sanguins, ce qui donne l’impression d’avoir plus chaud ; en réalité, vous perdez de la chaleur corporelle. Enfin, l’alcool est toujours fortement déconseillé lorsque l’on prend la route.

Comment transporter sa moto en toute sécurité ?

Vous êtes originaire de la région lilloise et vous avez décidé de passer quelques semaines de vacances dans le sud en plein mois d’Août. Il faut dire que le soleil se fait rare autour de Douai et de Dunkerque, alors vous allez en profiter pour recharger les batteries. Ces vacances seront géniales pour sûr. Cependant, vous sentez bien qu’un élément va vous manquer : votre Honda CB 500, votre Bandit 1200 ou bien votre Harley Sportster Roadster. D’où cette importante question : comment transporter sa moto en toute sécurité ?

En effet, vous aimez vous balader en moto et vous avez déjà repéré quelques balades très intéressantes en Camargue mais également dans la région de Marseillaise. Il serait trop bête que vous n’emmenez pas votre moto. Cependant, il est totalement impensable de dévaler l’autoroute A6 pendant toute une journée en moto. Vous aimez vous asseoir sur votre bolide préféré, mais il ne faut pas exagérer.

Alors, quelles sont les solutions qui s’offrent à vous pour transporter votre moto et qu’elle vous rejoigne dans le Sud pour profiter avec vous du soleil de la Côte d’Azur ? On vous donne 3 astuces dans cet article !

L’option Moto-Train : Et si vous utilisez la SNCF ? Nous sommes certains que votre moto adorera la 1ère classe !

L’option est plutôt intéressante. L’auto-train moto-train c’est quoi ? C’est le moyen mis en place par la SNCF pour faire voyager motos, scooters, side-cars via les lignes de frets (oui, vous avez probablement dû apercevoir ce genre de chargement sur les voies ferrés une fois dans votre vie).

Votre bolide va voyager de nuit sur un porte-auto pour rejoindre sa destination. Comment se passe la logistique ? Il suffit tout simplement de déposer votre moto à la gare de départ et de le récupérer à la gare d’arrivée.

Pour en savoir plus : https://autotrain.oui.sncf

L’option camion : de l’importance de bien choisir son transporteur

On vous le dit tout de suite : c’est peut-être l’option la plus pratique mais ce n’est la plus économique. Il existe sur internet plusieurs prestations de transport dites « à la carte » où vous pouvez choisir vos horaires, l’endroit de collecte et le lieu de dépose et où vous pouvez également faire des demandes très spécifiques. L’option confort donc !

Peut-être bien la meilleure solution : les services d’Expedicar

Quelle est la proposition de valeur d’Expedicar ? “Faites transporter votre véhicule aussi facilement qu’un colis”. En effet, vous avez là plusieurs possibilités réunies en un seul service : vous avez le transport par camion entre deux centres, l’option la plus économique, ainsi que le transport en porte à porte avec un transporteur partenaire.  Une grande flexibilité et une large gamme des prix donc en fonction de vos moyens.

Comment cela fonctionne ? Vous choisissez un transporteur, vous indiquez vos préférences puis vous validez votre commande. Vous pouvez d’ailleurs calculer votre tarif en avance, en ligne et gratuitement.

Pour en savoir plus : www.expedicar.com

 

N’attendez plus, à vous les routes du Sud !