Le leasing, également appelé location avec option d’achat ou crédit bail consiste en une location de voiture sur une période de 2 à 5 ans, avec la possibilité de racheter le véhicule au terme du contrat, et à un prix fixé dès la signature de celui-ci.

Le leasing est très pratiqué par les entreprises pour la gestion de leur flotte automobile. Cependant, de plus en plus de particuliers plébiscitent en France cette alternative plutôt que le crédit auto classique. Attention toutefois, le leasing reste un crédit à la consommation ET une location de voiture, il convient donc de bien se renseigner avant de s’engager.

Le leasing auto : une location de voiture sur le long terme

Dans les faits, le consommateur commande la voiture qu’il souhaite louer à un concessionnaire ou directement à un constructeur automobile.
Par un système de partenariat, c’est un organisme financier qui va acheter le véhicule puis se rembourser grâce aux loyers mensuels versés par le locataire. C’est donc avec l’établissement financier que le contrat de location avec option d’achat sera signé.

Quel budget compter pour un contrat de leasing ?

Le montant des mensualités est déterminé par : le prix de la voiture neuve, le nombre de kilomètres autorisés par an et l’apport financier initial.

À la signature du contrat, l’apport initial sert souvent à financer le dépôt de garantie. Ce dépôt représente en général le montant de l’option d’achat et ne peut excéder 15% de la valeur du véhicule neuf.

Le montant des loyers n’est pas forcément fixe, il peut être dégressif ou progressif et tient compte de la dépréciation du véhicule.
Il est important de vérifier avec le bailleur les garanties et services compris dans le contrat de location :

  • l’assurance est parfois comprise, dans ce cas, il est conseillé de vérifier que celle-ci inclut la responsabilité civile des conducteurs, indispensable en cas d’accident et de dommages causés sur des tiers
  • l’entretien du véhicule est le plus souvent à la charge du locataire
  • une assistance en cas de panne et un remorquage si besoin de rapatrier le véhicule

Par exemple, pour un contrat de leasing sur un modèle Renault Captur DCI 90 Energy avec les modalités suivantes :
– durée de location 60 mois
– 15000 kilomètres autorisés par an
– apport initial de 2000€

… il faut compter une mensualité d’environ 220€ avec une option d’achat à 8200€, pour un coût total sans assurances de 23100€.

Attention toutefois, en cas de non versement des loyers, le bailleur peut résilier le contrat ou demander des indemnités.

Et à la fin du contrat de LOA ?

Lorsque le contrat de location arrive à échéance, le particulier a ainsi deux possibilités :

  • acheter la voiture qu’il louait jusque là pour en devenir propriétaire
  • restituer le véhicule et éventuellement souscrire à un nouveau contrat de leasing sur une nouvelle voiture

Dans le premier cas, il verse le montant de l’option d’achat initialement prévu en déduisant le dépôt de garantie déjà versé.

Dans le second cas, le bailleur restitue le dépôt de garantie au locataire. À noter que le bailleur peut retenir des frais pour dépassement kilométrique ou si le véhicule n’est pas rendu dans un état jugé satisfaisant.


9 commentaires

Guittet · 15 juin 2016 à 13 h 16 min

Bonjour,

Votre article est particulièrement intéressant! Il m’a fait pensé à l’article que j’avais lu sur le lien que je vous ai transmit.

Bonne continuation

Thibaud @ Briocar · 12 juillet 2017 à 9 h 26 min

Article très intéressant. A ajouter pour les personnes intéressées par ce type de prestations, il existe deux types de leasing / Location avec Option d’Achat (LOA) :

– La LOA Classique : L’option de rachat (qui définit vos mensualités vu que le prix de l’option se déduit du coût à rembourser durant la LOA) est fixe, en général 10-15% de la valeur neuve de la voiture. Les concessions automobiles utilisent souvent ce principe car peu de risques vu que l’option est faible et quasi jamais utilisée. Le client revend sa voiture par ses propres moyens.

– La LOB (ou LOA Ballon) : L’option de reprise est calculée dynamiquement par des outils statistique (type PREVAR du Groupe Argus) qui prévoit la valeur résiduelle de la voiture . L’option est plus intéressante, car la valeur résiduelle est généralement plus forte, entre 15 et 30% de la valeur neuve du véhicule.

La différence, c’est donc un montant plus faible à rembourser, donc des mensualités plus basses. Ca vaut le coup de poser la question quand vous achetez votre voiture, ou comparer les différentes offres de LOA sur les sites automobiles en ligne.

Bonne recherche !

hamid MANIE · 15 août 2017 à 14 h 40 min

Merci pour votre article

SANTINI · 25 janvier 2018 à 9 h 46 min

Bonjour
Très bon article
Ce serait un plus de comparer
Un LlD et LOA
Par exemple que ce type de CAPTUR
Cordialement

flavio José cordeiro doro · 15 avril 2018 à 18 h 14 min

Quels documents sont demandes pour une demande de leasing svp

plazzi · 15 mai 2019 à 8 h 44 min

est ce qu’une personne qui est ficp peut benificier d’un lid ou d’une loa ?

Germain · 19 septembre 2019 à 12 h 13 min

Étant dans l’impossibilité de poursuivre mon contrat. Que puis je faire. Pour résoudre le problème.

Milaire · 3 novembre 2019 à 0 h 47 min

Bonjour j’aimerais savoir par curiosité si lors d’une location en lising, se sont les plaque du particulier qui doivent être placer sur le véhicule ou si des plaque sont déjà placer?
Cette question peut paraître stupide mais c’est pour éclairer un amis

Merdedepferde · 25 mai 2021 à 3 h 46 min

Dans bien des cas, vous avancez des frais pour le compte de vos clients. Exemple, une telesecretaire independante achete des fournitures pour le compte de son client.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.