Apprendre à piloter avec les stages moto et les journées de formation

En moto, il est toujours possible de s’améliorer. Que vous soyez un jeune conducteur ou que vous ayez plusieurs milliers de kilomètres au compteur, le risque zéro n’existe jamais. C’est pourquoi il est parfois bon de se familiariser avec les dangers de la route. Même Valentino Rossi ne refusait pas un petit entrainement pour conduire de façon plus sécurisée et ainsi réduire les
risques de chute. Ainsi, l’art de piloter est toujours perfectible et un stage moto est une bonne solution.

En France, il existe plusieurs formations pour devenir meilleur au volant de sa bécane. On ne parle pas de performances sportives ou de records de vitesse mais de formations orientées vers une pratique plus sûre de la conduite sur route ouverte. Ces entraînements se font à travers d’exercices, notamment de maîtrise de l’équilibre et du freinage.

Dans cet article on vous propose deux types de formation : les journées de sécurité moto d’une part et les stages payants d’autres part.

Un stage moto pour apprendre à piloter
Comment arriver à un tel résultat ?

Les journées de sécurité moto, organisées par la gendarmerie

Les journées de sécurité moto sont généralement peu chères (généralement moins de 100 euros). Formateurs, sites sécurisés, encadrements, assurances et nourritures, etc. Ce sont les services publics qui se chargeront de financer la majeure partie de ces journées. Il en va en effet de la sécurité publique. Ces journées servent à faire baisser le nombre d’accidents en deux roues sur les routes françaises. Ces journées sont mises en place dans le cadre des Plans départementaux d’action de sécurité routière (PDASR).

Lors de ces journées, plusieurs ateliers pratiques vous donneront les bases pour bien maîtriser votre moto, pour vous perfectionner et pour acquérir de la confiance lorsque vous êtes sur les routes.

Souvent, la participation aux ateliers pratiques se fait avec votre moto, qui doit être en bonne condition. Comme mentionné plus haut, l’organisation de la manifestation est couverte par une police d’assurance.

Quant au déroulement de la formation, il varie beaucoup selon les départements.

Un stage moto payant pour apprendre à piloter

Ces stages s’étendent généralement sur 2 journées et coûtent plus cher dans la mesure où ils ne sont pas financés par le service public ou par une association. Généralement autour de 350 euros, le prix peut augmenter si vous avez besoin d’acheter une carte de membre ou une cotisation en plus.

Vous aurez probablement plus d’encadrements par “stagiaire” (il existe par ailleurs des cours en groupe et des cours particuliers, si vous avez des besoins spécifiques) et des conditions un peu plus rigoureuses d’entraînement.

Vous aurez également des entraînements en plusieurs parties : apprentissage de la théorie via des supports vidéos et mises en pratique sur support fermés.

Les formateurs vous donnent la possibilité de communiquer avec eux et vous aident à cibler vos besoins les plus précis. Il existe notamment des démonstrations des dangers que peuvent représenter une moto peu stable, des pneus lisses ou une route glissante. Ces journées visent à vous familiariser avec ce genre d’obstacles et à vous apprendre à les contourner…  afin de garantir une conduite plus sécurisée.

 

Apprendre à piloter pendant un stage moto
A vous de jouer !