Comment bien choisir son véhicule d’occasion ?

Les beaux jours arrivent et l’idée d’une escapade devient de plus en plus tentante ? La situation actuelle s’éternise et l’annonce d’un reconfinement pointe le bout de son nez. Quand notre vie sociale est à l’arrêt, il est tout simplement naturel de vouloir se déconnecter et voir autre chose. Mais quand les déplacements sont limités et que les billets de train et d’avion ne sont plus fiables, il ne nous reste plus qu’à compter sur notre titine !

Partir oui, mais comment ?

Si comme moi vous avez racheté votre première voiture à un particulier ou si votre voiture date des années 2000 ou alors, si votre voiture n’est tout simplement pas adaptée pour effectuer des longues distances (non je ne parle pas de vous les SmartTwo), alors vous devez absolument vous dégoter une nouvelle voiture pour l’été !
Oui j’entends bien, c’est la crise sanitaire, beaucoup ont dû mettre leur carrière entre parenthèses et les rentrées d’argent se font plus rares. Cependant, au milieu de ce désert un nouvel oasis a vu le jour : l’achat de voiture d’occasion, oui, mais sur Internet !


Cdiscount en est d’ailleurs la nouvelle recrue ! Vous prenez Arval, loueur de véhicule renommé et Cdiscount, notre meilleur ami pour l’achat de produits à petit prix et vous obtenez un super partenariat dédié à la vente de véhicules d’occasions.

Comment ça marche ?

Acheter une voiture pour 3 fois rien c’est bien mais est-ce que c’est fiable ? En effet, acheter une voiture en concession c’est pratique avec le conseiller qui nous renseigne sur des choses que nous ne pensions même pas être utiles. Mais sur Internet, c’est complètement différent.


Heureusement Turbo, l’émission et magazine automobile tenu par M6 nous a précédé et a mené l’enquête pour nous. Dans leur article il nous est donné 10 pistes à suivre afin de mener à bien l’achat de votre véhicule d’occasion. En ce qui nous concerne, seulement 3 questions sont primordiales. Celles-ci vont nous servir à cadrer et orienter notre achat. Alors on y va ?

1) Quel est mon budget ?

Et oui, parce qu’une voiture c’est un investissement. Avoir la plus belle des voitures pour frimer devant les collègues et avoir un moteur qui ronronne pour impressionner les copines c’est bien, mais est-ce que vous avez le budget pour ?
Beaucoup s’emballent dans leurs rêveries, mais commencent à avoir le tournis après avoir compté (voire recompté) le nombre de chiffres après la virgule. Non ce n’est pas la Covid, c’est votre empressement !
Alors avant de vouloir choisir les jantes chromées, le stationnement automatique et l’autoradio Bluetooth, il faut se demander combien sommes-nous prêts à dépenser pour cela. Les frais de carburant et d’assurance sont à prendre en compte dès le début.
Ce qui nous amène à la prochaine question.

2) Quel type de motorisation ?

Essence ? Diesel ? Hybride ou électrique ? Aujourd’hui les voitures ont toutes sortes de motorisation et il est parfois difficile de se repérer. L’enjeu ici est d’être judicieux. Si vous habitez Paris, vous savez probablement que les véhicules roulants au Diesel ne seront bientôt plus autorisés dans la métropole.
A compter du 1er Janvier 2024, les véhicules Diesel seront bannis du Grand Paris. Bien que la solution du Diesel paraît attractive aujourd’hui, il faut réfléchir sur le long terme. Car même si pour l’instant, seul Paris semble être concerné par cette règle, ce sera bientôt toute la France.

Aux côtés de Paris, de nombreuses grand villes françaises ont décidé d’interdire le Diesel. Parmi elles on compte Clermont-Ferrand, Marseille, Nice, Strasbourg et même Fort-de-France en Martinique !
Le but étant d’arrêter complètement la motorisation thermique. Et la planète nous remercie !

-> Pourquoi pas l’électrique ?


Les marques automobiles ont bien compris le message et propose d’ores-et-déjà de plus en plus de véhicules électriques. J’ai nommé Renault, Toyota et Volvo qui sont les nouveaux chouchous de la mobilité propre.
Davantage de bornes de rechargement sont mises à disposition dans les avenues, boulevards et centres commerciaux.

Tout est mis en œuvre pour une transition saine vers l’électrique. Volvo prévoit d’ailleurs de se convertir 100% à l’électrique d’ici 2030.

Rouler en toute liberté et rendre service à notre environnement, n’est-ce pas beau ?


3) Quel modèle choisir ?

Maintenant que les bases budgétaires sont posées, il est temps de réfléchir au type de voiture que nous voulons conduire. 

Pour cela, rien de plus simple ! Il suffit de répondre à cette question : pour quel usage ai-je besoin d’une voiture ? 

Si vous voyagez souvent seul(e) et que votre véhicule ne vous sert qu’à faire le trajet entre votre lieu de travail et votre domicile, il n’est pas très pertinent de s’aventurer vers un 4×4 qui vous demandera beaucoup plus d’entretien et consommera davantage. 

Le 4×4 ou le monospace sont des véhicules à envisager si vous roulez fréquemment en famille.

Pour un road trip entre copains ? Optez pour le minivan, qui devient de plus en plus tendance depuis l’arrivée de la Covid-19. 

Et si votre voiture vous servira à traverser des milliers de bornes à toute allure, alors songer à la voiture de sport. 

Peu importe la conclusion à laquelle vous arriverez, vous trouverez forcément une pédale à votre pied ! 

Et si malgré tout cela vous n’avez toujours aucune idée de ce que vous voulez, Automoto a classé les 10 meilleures voitures de l’année 2020. Voilà de quoi s’occuper ! 

Dernière ligne droite !

Notre To-do-list est maintenant terminée ! Il ne reste plus qu’à prendre contact avec le vendeur. Toutes les étapes précédentes ont servi à nous préparer à ce moment : l’entretien.

Lors de votre premier contact avec le vendeur professionnel ou particulier, il faut faire quelques vérifications :

  • Le compteur kilométrique : on estime qu’une voiture avec un kilométrage dépassant 200 000 km est usée et peu fiable.
  • Le contrôle technique : celui-ci doit avoir été fait dans les 6 derniers mois pour un véhicule de plus de 4 ans.
  • La garantie : un véhicule acheté chez un professionnel est presque toujours garanti. Avec les particuliers, la garantie est plus rare. C’est pourquoi si l’occasion se présente, demandez à essayer le véhicule.
  • La carrosserie et l’habitacle : dans le cas où vous pouvez vous-même voir le véhicule, il est important de constater les éventuels dommages causés comme des rayures ou des chocs, le tissu des sièges déchiré, un volant trop rigide ou un autoradio non fonctionnel.

    Si cela n’est pas possible, plusieurs systèmes ont été mis en place afin de vérifier tout cela même à distance. Par exemple, l’entreprise Reezocar propose un service d’inspection à distance où un expert se déplace pour vous et procède à l’état des lieux à votre place.

Enfin, si vous sentez que le vendeur ne vous dit pas tout, vous pouvez tout simplement lui demander pourquoi ce véhicule a-t-il été mis en vente. Cela pourra rapidement vous mettre la puce à l’oreille en cas de vente frauduleuse.

A vos marques, prêts, partez !

Vous l’aurez compris avant d’acheter une voiture, il faut vérifier que celle-ci corresponde bien à vos besoins. Il s’agit d’un engagement à long terme qui, bien que confortable, risque de vous causer pas mal de dépenses.

C’est pourquoi il faut être vigilant !

Les achats de véhicules d’occasion chez un professionnel ou un particulier, représentent tous deux des avantages et des inconvénients. Toutefois, si vous êtes arrivés jusque-là, vous êtes maintenant équipés et parés pour n’importe laquelle de ces situations.

A bientôt sur la route !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.