Nos astuces contre les enfants malades en voiture

Le mal des transports, vous connaissez ? Il provoque des nausées, des vomissements, des étourdissements et d’autres symptômes désagréables. Le mal des transports rend les voyages en voiture particulièrement pénibles et cela touche surtout les enfants malades en voiture (mais si les adultes ne sont pas épargnés). Les symptômes s’arrêtent généralement lorsque la voiture s’arrête et il est parfois difficile de les combattre. Ils continuent parfois alors même que vous êtes arrivé à destination : ils continuent jusqu’à ce que le corps et l’esprit soient à nouveau “synchronisés”.

Comment soigner tout cela ? Comment s’assurer que nos enfants soient heureux lorsque vous prenez la voiture pour partir en vacances ? Doivent-ils abandonner leurs smartphones, tablettes et ordinateurs ? Existe-t-il des remèdes naturels ? On vous en dit plus dans la suite de l’article.

Explication du phénomène :

Quelle est la cause profonde de ces symptômes ? Le mal des transports se produit lorsque le sens physique du mouvement et notre perception visuelle du mouvement diffèrent. Par exemple, si vous êtes assis sur le siège arrière d’un véhicule, vos muscles et votre oreille interne perçoivent le mouvement, mais votre vue reste figée. Cela peut causer une mauvaise communication dans votre système (tous vos sens ne comprennent pas que vous êtes en mouvement), entraînant alors le mal des transports.

Cela vient en réalité du “système vestibulaire”, qui comprend le cerveau et l’oreille interne : il est responsable de l’équilibre des mouvements oculaires.  Et il semblerait que l’ère digital n’aide pas. En effet, on parle maintenant de «mal des transports numériques». Ce mal du 21ème siècle frappe les utilisateurs de smartphones, de tablettes et d’ordinateurs (or vos enfants aiment utiliser ce genre d’appareils lorsqu’ils sont en voiture). Fixer son regard sur un appareil électronique pendant un trajet entraîne une encore plus mauvaise communication entre le regard et le reste du corps.

 Les remèdes :

# De l’air frais !

Vos enfants sont malades en voiture et ont envie de vomir ? Il existe des remèdes naturels. Par exemple, faites leur prendre de l’air frais. Chez certaines personnes, une bonne bouffée d’air frais peut aider à apaiser le mal des transports. Il vous suffira de simplement ouvrir une fenêtre (ou bien le toit ouvrant) pour soulager les symptômes.  Si les symptômes persistent, arrêtez la voiture (si cela est possible), et sortez pour respirer de l’air frais. De plus, le fait de s’arrêter peut permettre de mieux “reconnecter” le corps.

Ouvrez les fenêtres pour éviter à vos enfants d'être malades
Rien ne vaut un peu d’air frais !

# Un petit peu de gingembre peut-être ?

 Toujours dans l’idée d’utiliser un remède naturel, consommer du gingembre peut être efficace. Comment faire ? Avant de partir vous pouvez mélanger 1/2 cuillère à café de poudre de gingembre avec un verre d’eau et le faire boire à vos enfants avant de prendre la route.

N’oubliez pas d’en emmener avec vous : gardez les produits à portée de main pour aider à prévenir le mal des transports. Transporter des bonbons au gingembre ou des biscuits au gingembre dans votre sac à main, cela pourrait être utile face à des enfants malades en voiture.

# Pas de lecture !

En règle générale, évitez les stimuli visuels pour éviter à vos enfants d’être malades en voiture. Ne leur donnez pas de livres avant de prendre la route. Également, éteignez les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Idéalement, le regard se concentre sur la route : cela reste le meilleur moyen pour éviter le mal des transports. Certes, le trajet est un peu long lorsqu’on ne peut pas lire un livre ou regarder un film, mais il est toujours plus agréable que voyager avec des enfants malades en voiture, non ?

Les smartphones peuvent rendre les enfants malades en voiture
Mieux vaut éviter les smarphones

Vos enfants sont toujours malades ? Il reste encore plein d’astuces que vous pouvez essayer. 

  • Surveillez la consommation d’aliments. Ne servez pas à vos enfants des repas avec des aliments lourds, épicés ou riches en graisse avant de prendre la voiture.
  • Nettoyez votre voiture et évitez d’y laisser régner des fortes odeurs, cela n’aide pas à aller mieux.
  • Si possible, laissez vos enfants s’asseoir sur les sièges avants des voitures, le mal des transports y est souvent moindre.
  • N’évoquez pas le mal des transports! Rien que le fait d’en parler peut provoquer des nausées.
  • Vous pouvez toujours essayer les médicaments, c’est l’ultime solution mais c’est parfois très efficace !
  • Partez en train et retrouvez votre voiture à l’arrivée, avec Expedicar
Fini les enfants malades en voiture
Bonne route !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *